Quel est le salaire d’un assistant funéraire ?


« Il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens » un proverbe qui en dit beaucoup. Peu importe le genre de travail, car toute peine mérite salaire. De nos jours, il n’est pas facile de trouver du travail, surtout par rapport au niveau scolaire et aux diplômes. S’occuper d’un corps sans vie n’est pas un travail indécent comme beaucoup de gens le pensent. Selon les statistiques, un assistant funéraire peut gagner jusqu’à 1300 euros net par mois. Ce chiffre peut varier selon l’employeur et le genre de prestations offertes, elle peut atteindre les 2000 euros. Un salaire suffisant pour arrondir ses fins du mois, n’est-ce pas ?


Un travail qui demande beaucoup plus de courage et de volonté


Comme tout autre métier, il faut de la volonté et de la conviction pour effectuer un bon travail. Pour devenir assistant funéraire, il n’existe pas beaucoup d’instituts professionnels spécialisés dans le domaine pour y suivre des cours particuliers. C’est avec de la pratique et avec beaucoup de courage qu’on peut y arriver.

Par contre, certaines personnes n’arriveront jamais à travailler avec des cadavres ou à les toucher ou même s’en approcher à mois d’un mètre. Pour être assistant funéraire, donc il ne faut pas avoir peur. En effet, il n’est pas facile de travailler dans le domaine des obsèques, il faut du courage avant tout, être en bon état d’esprit avec un bon équilibre psychologique.


Les tâches d’un assistant funéraire


Dans une entreprise de pompes funèbres, l’assistant a pour responsabilité d’organiser les funérailles, être à l’écoute de la famille endeuillée, leur donner des conseils et les réconforter. Il s’occupe de toutes les démarches administratives et la préparation des obsèques. Il prend également en charge les services de recouvrement de créances, ainsi que les démarches après-décès.

Toutefois, il ne travaille pas seul. Les entreprises de pompes funèbres collaborent avec d’autres prestataires, comme les marbriers, les imprimeurs, les fleuristes, les fabricants de cercueil, les fournisseurs de linceuls… Tous ces acteurs sont importants aussi bien les uns que les autres pour qu’un service funéraire soit complet. Au sein d’une entreprise de pompes funèbres, il y a les maîtres de cérémonies, les thanatopracteurs, les agents d’exploitation qui se chargent de la mise en bière et de la préparation du corps ainsi que du transport du cercueil et les chauffeurs.


Le rite funéraire musulman, en quoi il est différent des autres ?


Comme l’on sait déjà, il existe différents rites funéraires et ils ont chacun leur particularité. Si l’on se réfère seulement au rite funéraire musulman, il est assez complexe. Pour les musulmans, la mort n’est qu’un passage vers la vie éternelle. 

L’inhumation doit avoir lieu impérativement dans les 24 heures suivant l’heure du décès. Par contre sur le territoire français ou si le décès a eu lieu dans un autre pays, ce délai peut dépasser les 24 heures à cause des démarches administratives. La présence des femmes pendant l’enterrement est interdite, seulement la femme si c’est son époux qui est décédé. Dans tous les cas, il est conseillé de contacter les professionnels en pompe funèbre musulmane en cas de nécessité. Pour plus de détails, rendez-vous sur l’un de ces sites dédiés aux rites funéraires musulmans sur le net.