Comment utiliser un tableau blanc interactif en classe ?

L’utilisation du tableau blanc interactif est très courante dans la plupart de grands instituts publics et privés. Depuis quelques années, le TBI a pris une place importante dans les salles de classe et il est désormais très demandé. Facile à installer, il peut être utilisé en moins de 10 minutes après avoir été paramétré auparavant.

Les cours et les exposés sont numérisés et ils sont projetés sur un tableau blanc à grande échelle pour une meilleure visualisation. C’est une nouvelle manière d’aider les étudiants qui ont assez du mal à assimiler les cours en classe. Avec le TBI, les élèves sont plus actifs et sont plus motivés pour participer parce que le cours est animé.

Les cours sont plus attrayants et plus captivants

En tant que matériel multimédia, le TBI peut émettre du son et jouer des vidéos, ce qui fait que les cours sont plus intéressants et attirent beaucoup plus l’attention des élèves. Avec cette nouvelle méthode d’enseignement, l’assistance peut participer activement à la présentation.

Grâce à la numérisation du cours, l’orateur gagnera du temps considérable ce qui lui permettra d’entamer différents thèmes en une séance seulement. Au contraire de l’ancien tableau classique où l’enseignant écrivait durant plusieurs minutes. Avec le TBI, celui-ci lance le programme une fois arrivé en salle de classe et entame les explications qui y correspondent.

Les composants d’un tableau blanc interactif

D’une manière générale, un tableau blanc interactif se compose d’un écran blanc (tactile), d’un ordinateur et d’un vidéoprojecteur. Fabriqué qu’en un seul modèle fixe depuis les années 90, il existe maintenant en version mobile sur roulettes. Désormais, le tableau est flexible et peut se fixer partout même sur les murs de la salle de conférences ou la salle de classe.

À l’aide d’un stylet électronique ou par un simple toucher (faisant office d’une souris), son utilisateur peut commander l’ordinateur à distance. Un détecteur de mouvements placé sur l’un des côtés du tableau permet l’interactivité. Cette nouvelle méthode d’enseignement permet à un groupe d’étudiants de visualiser un contenu numérique unique projeté sur le tableau blanc.

Pour faciliter l’utilisation du matériel

Dans la majorité des cas, le TBI vient avec un logiciel et un manuel d’utilisation. Cependant, il existe des logiciels spécifiques pour certaines applications particulières. Comme tout appareil électronique, il y a des avantages, mais également des inconvénients. Avant toute acquisition, il est important de bien faire le choix . En effet, regardez les caractéristiques techniques comme la taille, le genre de fixation, le poids…

Sachez toutefois que la projection doit se faire dans un endroit à l’abri du soleil pour de meilleures visualisations. Et, du moment qu’il y a du courant électrique, vous pouvez utiliser votre tableau blanc interactif sans souci. En conclusion, les tableaux blancs interactifs font parties de ces outils didactiques qui participent à l’évolution de l’enseignement. Pour une connaissance plus approfondie sur le TBI et pour pouvoir le maîtriser, n’hésitez pas à visiter ces sites  dédiés au TBI, à ses composants et à son utilisation.