Perceval est une plateforme numérique qui fait figure d’instrument infaillible pour neutraliser les criminalités numériques liées aux cartes bancaires. En un peu moins de 3 mois de mise en place, elle a déjà recueilli pas moins de 18 000 cas suspects.


Pour rappel, Perceval n’est autre que l’acronyme de « Plateforme électronique de recueil de coordonnées bancaires et de leurs conditions d’emploi rapportées par les victimes d’achats frauduleux en ligne ».
Par ailleurs, cette politique de protection de données personnelles entre dans le cadre d’un effort mutuel de régulation et de sécurisation comme nous l’indiquait detective-banque.fr dans la liste de ses principales missions. Le système de signalement de Perceval est né d’une technologie révolutionnaire en phase avec les dernières exigences en matière de sécurité bancaire.

 

Perceval fait ses preuves dans la lutte contre la cybercriminalité bancaire

Les fraudes liées aux cartes bancaires sont des affaires à prendre très au sérieux. En moyenne, 1,2 million de personnes ont été victimes d’une telle malversation en 2017.
Après le lancement de cette plateforme dédiée aux signalements des escroqueries liées à la carte, quelque 270 plaintes par jour ont été reçues pendant les débuts de semaine sans compter les quelque 8 000 fraudes qui touchent les transactions de moins de 200 euros.
Selon le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) qui est rattaché à la gendarmerie nationale, 17 enquêtes ont été menées et neuf d’entre elles ont porté leurs fruits suite à l’identification des coupables.
Donc, Perceval représente un service à part entière, car six gendarmes sont, en permanence, affectés à la plateforme.

Perceval est conçue pour faciliter la tâche des victimes

La fonctionnalité de Perceval a été conçue dans l’ultime but de permettre aux citoyens français de maîtriser les risques de perte d’argent. Ainsi, les avantages de cet outil se décrivent brièvement comme suit :

  • Si vous avez été victime d’une escroquerie, vous n’aurez plus besoin de vous déplacer à la gendarmerie ou à la police. En effet, il suffit de signaler la fraude via l’outil de signalement virtuel;
  • vu la pertinence des enquêtes, le remboursement des sommes volées est nettement plus rapide;
  • la collecte, l’analyse et le recoupement des renseignements liés à la fraude s’étendent sur tout le territoire français, enrichissant ainsi les informations

Le Gouvernement dispose d’une stratégie ambitieuse grâce à Perceval

Le Gouvernement a tout mis en œuvre pour que le dispositif de détection d’infraction numérique Perceval gagne en puissance. La preuve : depuis le début du mois de septembre, ce système de signalement a contribué à appréhender plus de 15 % des délinquants présents dans l’Hexagone.
Pour les clients des banques françaises, cette plateforme arrive au bon moment, car la recrudescence des escroqueries sur les cartes bancaires commençait vraiment à inquiéter l’opinion publique. Dès l’arrivée de Perceval sur la toile, les mesures de protection d’informations sensibles sont devenues plus efficaces aussi bien en termes de temps que de coût.