Histoire de clous et recettes : le giroflier

Alimentaire, vin et gastronomiqueCuisine
giroflier-syzygium-aromatocum
20 janvier 2018 / By /

Description : Petit arbre à port  pyramidal, atteignant 12 à 15 m de hauteur (mais, ne dépassant guère 5 m en culture).Il peut vivre une centaine d’année.

Origine : Iles Moluques

 

L’histoire du giroflier :

Le clou de girofle semble avoir atteint la Chine au 111 eme siècle av JC.

Les courtisans devaient tenir un clou de girofle dans leur bouche pour assainir leur haleine quand ils parlaient à l’empereur .Au 2 éme siècle de notre ère, cette épice avait atteint Alexandrie. Elle se rependit en région méditerranéenne vers le 4 éme siècle et y devint un produit de grand luxe.

C’est vers le 4 éme siècle qu’elle arriva en occident .En 1514, les portugais s’emparèrent de Moluques et s’arrogèrent le monopole du commerce du girofle. Celui-ci leur fut ensuite ravi par les hollandais lors de la fameuse guerre des épices de 1605 à 1621.Un peu plus tard, les français réussirent à subtiliser quelques pieds, au départ desquels ils dispersèrent la culture du giroflier dans leurs colonies .notamment à Madagascar, à la réunion et aux Antilles.

Vers 1818, le giroflier fut introduit à Zanzibar ; on raconte qu’un homme ayant été condamné à mort par le sultan, lui apporta en présent quelques graines de giroflier et obtint ainsi son pardon .Les premiers plans issus de ces graines poussèrent à quelques kilomètres au nord de la ville de Zanzibar .Le sultan, conscient de l’importance économique de cette épice, obligea les propriétaires terriens à planter des girofliers, sous peine de confiscation de leurs terres.

Depuis 1964, les troubles politiques ont fait chuter la production de Zanzibar (actuellement partie de la Tanzanie).Le plus gros importateur, l’Indonésie a entrepris un programme de plantations à une vaste échelle.

Comment est-il utilisé en cuisine ?

  • Parties utilisées : les boutons floraux non ouverts desséchés (clous de girofle)

Le clou de girofle s’associe admirablement à d’autres aromates pour composer certains currys comme « les cinq épices chinoises «.

En petite quantité, il parfume les sauces, courts bouillons, conserves au vinaigre, charcuteries et pains d’épices .On l’utilise dans les boissons chaudes (punch, porto) il parfume les compotes et les fruits au sirop.

Les clous de girofle sont appréciés dans toutes les cuisines du monde .Leur gout brulant se marie bien avec les compotes de fruits, les desserts, les gâteaux, les pommes cuites et le vin chaud .Mais il est également apprécié avec les plats lourds à digérer contenant du chou rouge ou vert ,l’anguille le jambon, et le gibier. Piqués sur un oignon et accompagnés d’une feuille de laurier, ils parfument les marinades ou les fumets de poisson. Moulus, ils apportent leur saveur unique en son genre au pain d’épice et à la charcuterie et entrent dans la composition de currys. La poudre de clou de girofle est relativement forte, il faut donc la doser avec parcimonie.

  • Les bienfaits :

L’huile essentielle contenue dans le clou de girofle (l’eugénol) est antiseptique, analgésique, et légèrement anesthésiante ; elle est surtout utilisée pour les soins dentaires .Un clou ou une à deux gouttes d’huile de girofle appliqués ou tamponnés sur une dent aident à attendre la visite chez le dentiste.

Les chinois utilisaient déjà les clous de girofle en ca s de douleur dentaire ; ils le  mâchaient également pour avoir une bonne haleine.De l’huile de girofle est présente dans de nombreux dentifrices .Une infusion de girofle élimine les parasites intestinaux, aide en cas de nausées et de vomissements mais également contre la presse intestinale.

 

cloux-girofle

 

Notre recette : Dés de bœuf à l’indienne

 

Recette pour 6 personnes : temps de préparation 20 mn (repose de 2 à 3 h). Temps de cuisson 60 mn.

Ingrédients :

  • 1,5 kg de bœuf coupé en cubes
  • 6 c a s de noix de coco râpée
  • 3 gros oignons
  • 6 gousses d’ail épluchées
  • 3 c a c de gingembre
  • 20 clous de girofle réduits en poudre
  • ¾ c a c de muscade râpée
  • ¾ c a c de cannelle de Ceylan en poudre
  • ¾ c a c de cardamome moulue
  • 1 c a c de poivre noir moulu
  • 1,5 tasse de yaourt maigre

1. Couper la viande en petits dés et garder en attente.

2. Faire griller la noix de coco dans une poêle sèche.

3. Remuer constamment pour éviter qu’elle n’attache. Laisser refroidir

4. Hacher les oignons l’ail et le gingembre à la moulinette électrique pour en faire une pate homogène.

5. Ajouter les épices, la noix de coco légèrement grillée, le yaourt et passer encore 1 minute au mixer : tout doit être bien pulvérisé.

6. Verser la préparation sur les dés de viande et laisser macérer de 2 à 3 h.

7. Cuire durant 1 heure en cocotte sur feu doux.

8. Dresser la viande sur un plat de service et présenter la marinade bien chaude en saucière.

A noter : On peut décorer le plat de viande avec des morceaux de mangues ou de litchees frais. Se sert avec du riz créole ou des ragouts de légumes.

_________

 

Découvrez le clou de girofle sur Mondépices !

Julie

Vous pouvez lire aussi...