Le court-circuit représente un grand danger pour votre maison. Il peut engendrer des dégâts importants au niveau de vos appareils électriques et peut même aboutir à un incendie dans le pire des cas.

Assurer que son installation ne présente aucun risque est donc très important. Et pour cela, il va falloir être attentif à l’entretien ainsi qu’à l’état de son installation électrique. Heureusement, il existe différentes manières de prévenir et d’éviter les courts-circuits.

Qu’est-ce qu’un court-circuit ?

On entend souvent parler d’incendie de maison ou d’édifice provoqué par un court-circuit. Et il est souvent déconcertant de remarquer les dommages provoqués par ce phénomène. Mais qu’est-ce donc un court-circuit électrique ?

Le court-circuit électrique peut être défini comme étant le résultat d’un contact entre deux éléments conducteurs. Ce contact, qui est la plupart du temps accidentel, laisse traverser le courant électrique mais pas comme il se doit. Les polarités des éléments entrés en contact sont différentes, ce qui engendre une élévation de l’intensité du courant conduisant à une température qui augmente brusquement surtout au niveau des installations électriques.  

Et de cette augmentation de température des éléments conducteurs, la chaleur ainsi se transformer en un feu, donc provoquer un incendie. D’après une récente étude menée par l’Observatoire national de la sécurité électrique, environ 30% des incendies domestiques chaque année ont pour origine le court-circuit.    

Qu’est-ce qui provoque un court-circuit ?

Un court-circuit peut être provoqué par différents facteurs. Mais on peut catégoriser les origines du court-circuit en trois facteurs.

Une origine mécanique

Un court-circuit peut être d’origine mécanique. C’est-à-dire que le phénomène est le résultat d’une erreur de câblage ou d’un conducteur qui s’est rompu. Quelquefois, il arrive que ce soit une branche d’arbre ou un animal qui en soit la cause. Et pour réparer les dégâts, il va falloir contacter un technicien de son fournisseur énergétique pour faire réparer la panne.

Une origine climatique

Le court-circuit peut également être d’origine climatique. Comme une installation électrique est très sensible aux aléas du climat, une foudre qui frappe à proximité peut conduire à un court-circuit dans sa maison. Pour ce type de risque, il est important de se munir d’équipements pour protéger son domicile, surtout si on habite une région sensible aux orages. Et même en région parisienne, il reste judicieux d’équiper son domicile d’un paratonnerre ou d’un parafoudre pour éviter les dommages collatéraux.

En outre, les changements de climat peuvent également endommager une installation domestique. En effet, à cause de l’humidité, de la chaleur ou tout simplement de l’usure du temps, les dispositifs d’isolation d’une maison peuvent vite s’affaisser, augmentant ainsi le risque de court-circuit.

Une origine interne

Aussi, un court-circuit peut être d’origine interne. C’est-à-dire qu’une surtension de manœuvre causée par une ouverture de lignes peut conduire à un court-circuit. Pour éviter de subir ce type de problème, il convient donc de faire installer des relais de protection de surtension.

D’ailleurs, même si un bâtiment en dispose, un modèle récent reste recommandé pour assurer une meilleure protection. Ce remplacement peut être effectué par un électricien dans le 75 qui pourra améliorer l’installation électrique d’un domicile dans la capitale et aux alentours. De quoi réduire les risques de court-circuit monophasé dans une habitation.    

La prévention des risques de court-circuit

Un court-circuit peut déclencher en outre des dommages matériels un grave incendie, sans mentionner les risques d’électrocution permanente ainsi que le circuit électrique de l’installation qui va se détériorer. Quand une maison présente des risques, il est donc important de mettre en place des solutions pour éviter le pire. Heureusement, il existe plusieurs dispositifs qui peuvent être mis en place pour diminuer les risques et même éviter complètement les courts-circuits.

Toutefois, le moindre court-circuit ne constitue pas forcément un grand danger pour le reste d’un domicile. Un défaut de courte durée n’aura pas d’impact très grave pour un logement car ce dernier est déjà protégé par des éléments de protections.

Toutefois, un court-circuit persistant signifie une anomalie non négligeable de son système électrique. Un remplacement de matériel ou une installation de système de protection est dans ce cas une nécessité. Ainsi, en cas de problème de court-circuit dans sa maison, on peut adopter de nouvelles habitudes ou se prémunir d’un bon système de protection pour éviter les surtensions.     

Garder un œil sur les appareils électriques de sa maison

Comme prévention, une surveillance régulière de son installation électrique permet d’anticiper les risques de surcharge de courant. Il faut par exemple veiller à ce qu’ils ne se trouve pas à proximité de l’humidité ou de l’eau.

Aussi, il reste prudent comme geste de débrancher régulièrement les matériels électriques de sa maison. En effet, on ne rencontre pas de surchauffe lorsque le matériel ne fournit pas d’électricité. D’autant plus que ce genre d’habitude permet d’effectuer pas mal d’économies d’énergie, donc réduire sa facture.    

Installer des disjoncteurs ou des fusibles

L’installation de disjoncteur et des fusibles constitue également un excellent moyen de prévenir son domicile des courts-circuits. Chose qui peut se faire en faisant appel à un électricien dans le 75 si on habite la région parisienne. Une installation électrique équipée d’un fusible ou d’un disjoncteur risque moins de dommages que ceux qui n’en sont pas équipés en cas de surtension électrique. En effet, quand survient une surcharge, ce sont ces matériels qui vont brûler en premier tout en protégeant le reste du domicile du court-circuit.

La forte intensité s’attaquera au fusible ou au coupe-circuit, qui à son tour coupera le courant. Et en ce qui concerne le disjoncteur, ce dernier va permettre l’interruption du courant sur un circuit en cas de problème. La surchauffe va être ainsi évité, ainsi qu’un éventuel incendie.  

Faire appel à un électricien pour vérifier son installation électrique

Quand habite une maison assez vétuste, il est fortement recommandé de faire vérifier de temps à autre son installation électrique afin de réduire les risques de courts-circuits. En effet, on ne peut être que plus serein de savoir que sa maison ne présente aucun risque en matière d’installation électrique.

Pour ce faire, il suffit de communiquer avec un électricien dans le 75 dans la capitale pour bannir le doute concernant son installation. En outre, un professionnel pourra donner des conseils avisés pour améliorer la sécurité d’une maison en ce qui concerne les installations électriques.

Rate this post